La donnée ne peut plus être ignorée aujourd’hui. Elle est tout à la fois la base incontournable de toute évaluation, un actif valorisable et de plus en plus, un éléments clé d’une stratégie de contenus qui simplifie, informe et crédibilise. Le data-telling s’associe aujourd’hui au story-telling pour adresser des messages puissants associant rationnel et émotionnel.

 

Le secteur du tourisme n’échappe pas à la règle : la donnée – sa collecte, son analyse et son utilisation – est au centre de toutes les intentions depuis quelques mois (voire années pour les acteurs les plus avancés).

 

Data et analyse : la combinaison indispensable

La donnée est incontournable pour une première très bonne raison : l’analyse ! Toute stratégie doit mener à son évaluation pour être mieux comprise et ensuite orientée… Et comment évaluer sans donnée ? Impossible ! Même une évaluation purement qualitative s’appuie sur un minimum de données collectées.

Plus une organisation intègre la (bonne) pratique du « test & learn », plus l’évaluation est clé. L’identification de la bonne donnée, sa collecte et son analyse sont donc de vrais savoir-faire à intégrer ou à sous-traiter sérieusement. 

 

matrice digitale data tourism

 

Plus de données pour plus de contenus

Pour les directions qui seraient encore récalcitrantes, voici une seconde excellente raison de s’occuper des données : collectées, structurées et mises en formes, elles deviennent une matière première idéale pour produire des contenus où le visuel sert le message.

Les données permettent de raconter des histoires qui allient émotion et raison. #etourisme… Click To Tweet

Regardez ce que fait Le Monde depuis maintenant de nombreuses années avec son équipe Les Décodeurs…en ce qui concerne notamment la data visualisation. Sur le sujet du tourisme, il y a notamment le très bel exemple des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

unesco data tourism

Alors ? Ne pensez-vous pas que les données peuvent vous aider dans votre quête incessante de création de contenus ?

Il faut oublier aujourd’hui l’idée unique (autrement dit, l’éclair de génie), diffusée sur tous les supports, tous les écrans et s’adressant à tout le monde.

Les contenus sont aujourd’hui ciblés pour s’adresser et intéresser un segment précis de votre communauté. Il faut donc s’organiser pour les imaginer et produire et ce, de plus en plus fréquemment.

 

Des données, oui mais comment les utiliser ?

Simplification du message, contenu informatif et crédibilisation, les données vous tentent la main !
Il vous faudra bien sûr :

  1. les collecter (elle peuvent être quantitatives ou qualitatives) donc ce sera à la main ou avec des outils appropriés
  2. les analyser et comprendre (pour les faire parler), 
  3. identifier l’histoire à raconter, 
  4. penser à vos interlocuteurs (en les segmentant) et à leurs souhaits d’expérience,
  5. choisir le format (rédactionnel, infographie, vidéo, graphique, etc.) et le vecteur de diffusion le plus approprié.
  • Pensez format long, snacks (petits éléments d’information permettant une consommation instantanée et rapide).
  • Imaginez la puissance d’une communication associant raison et émotion.

Au-delà de la collecte de vos propres données, pensez-aussi à aller chercher les données disponibles plus largement. Les initiatives open-data privées ou publiques se multiplient, il n’y a qu’à se baisser !

 

Infographies, cartes, jeux … Faites comprendre la data en un coup d’oeil !

Enfin, au-delà des histoires, les données fournissent une matière sans limite pour créer des visualisations graphiques. Et qui dit « graphique » dit « pédagogique ».

Pour leurs mises en forme, voici quelques outils :

data-tourism semply

À vos datas, prêts ? Partez 😉
Et si vous le souhaitez, on est là pour en parler !