Que ce soit pour attirer les annonceurs ou gonfler leurs chiffres, toutes les plateformes en ligne majeures redoublent d’effort pour booster leurs nombres de vues de vidéos.

Toutefois, avec la récente controverse concernant les pratiques de Facebook pour exagérer ses nombres de vues de vidéos, le débat s’est intensifié sur la façon dont on doit les comptabiliser.

Facebook, YouTube, Instagram, Twitter et Snapchat utilisent tous des méthodes légèrement différentes de comptabilisation, ce qui ne simplifie pas les choses.

La plateforme Pressboard a récemment publié une présentation schématisant les différentes méthodes de mesures, que nous vous résumons ici.

Bilan :

La vidéo est en pleine ascension sur Internet et le nombres de vues est l’indicateur premier pour en mesurer la performance. Toutes les vues de vidéos ne sont pas mesurées de la même manière et plusieurs éléments sont à considérer : autoplay, temps de visionnage, visibilité et plateforme utilisée. Une vue n’a donc pas la même valeur d’une plateforme à une autre puisqu’elles ont des normes différentes.

Les méthodes de mesures par réseau social :

Définitions des éléments à prendre en compte :

  • Autoplay : lorsque la vidéo se lance d’elle-même.
  • Visionnage : temps de vidéo requis à regarder pour être pris en compte comme une vue.
  • Visibilité : pourcentage de la vidéo qu’on voit sur l’écran pour qu’elle soit comptabilisée comme une vue.
  • Plateforme : si les vues sont comptées uniquement sur l’appli de la plateforme ou aussi quand les vidéos sont intégrées sur des sites extérieurs.

facebook
Snap

Insta

twitter

youtube

Article tiré de Business Insider, traduit de l’anglais et adapté par Semply Digital.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *