Retour d’expérience de la réalité virtuelle pour la promotion d’une destination touristique sur un évènement

La VR (réalité virtuelle) est sur toutes les lèvres, des startups VRquelquechose naissent chaque jour… C’est un fait. Toutefois, ne nous laissons pas entrainer trop vite, les défis sont encore nombreux. Nous pouvons citer par exemple le besoin d’inventer une nouvelle narration adaptée à la VR notamment dans le tourisme, la gestion du son (la fameuse spatialisation, incontournable pour atteindre l’immersion recherchée), le niveau d’équipements des personnes, l’interactivité inexistante, etc…

Mais alors que penser de la réalité virtuelle aujourd’hui lorsque l’on est une destination touristique, un responsable de la communication et marketing, un social media manager ou autre CDO dans le domaine ?

Chez Semply Digital, nous aimons le « test and learn » et nos clients nous suivent.  Nous vous livrons ici un premier retour d’expérience. Du terrain du vrai…

Pour la destination Nouvelle-Calédonie lors du salon du tourisme IFTM 2016 à Paris fin septembre 2016, nous avons créé un dispositif « expérientiel » à dose de réalité virtuelle.

1 – Nous avions 3 objectifs principaux avec cette présence sur le stand

    1. Attirer les visiteurs du salon sur le stand de la Nouvelle-Calédonie
    2. Immerger le visiteur dans l’environnement propre de cette destination pour donner envie
    3. Faire vivre une expérience (nombreux sont ceux et celles qui n’avaient jamais testés un casque Samsung Gear VR, ni même visionnés de vidéo en réalité virtuelle)

Le 4ème était de tester cette utilisation de la VR dans ce contexte précis.

2 – Un dispositif simple adapté à l’environnement d’un salon professionnel (et avec un budget contraint)

Pré-requis : disposer d’une video 360 de qualité… (nous en parlerons dans un prochain billet mais c’est essentiel…).

Nous avons souhaité offrir une expérience immersive dans le contexte bruyant d’un salon professionnel, avec son lot d’animations sonores et ses passages incessants.

Un fauteuil oeuf pivotant était tout indiqué.

  • assise moelleuse, il permet au visiteur de s’asseoir confortablement (et d’en profiter pour souffler un peu)
  • enveloppant, il isole le visiteur, lui permettant de se couper complètement de l’extérieur
  • pivotant, car une vidéo VR se déguste soit en bougeant la tête de G à D ou de haut en bas soit en pivotant son corps, ce que permet le fauteuil pivotant.

Le fauteuil a aussi été décoré sur sa face extérieur au couleur de la Nouvelle Calédonie et subtilement décalé dans l’allée pour qu’il soit bien visible des visiteurs à plusieurs stands de là.

L’équipe de Semply était constamment sur le stand (une personne suffit, mais à raison de plus de 100 passages par jour, nous nous sommes relayés) pour accueillir, équiper et expliquer comment visionner la vidéo 360 que nous proposions.

En fin de visionnage, le package que nous avions proposé à note client Nouvelle Calédonie Tourisme comprenait des goodies pour que l’expérience ne s’arrête pas là et notamment des casques VR Cardboard aux couleurs de la destination par exemple.

Capucine la blogueuse de Travel Me Happy nous livre ses impressions :

3 – Les enseignements du dispositif de réalité virtuelle (VR)

Pour les aspects positifs :

  1. Un beau succès, nous avons eu entre 90 et 110 visionnages par jour.
  2. Le dispositif a permis d’offrir une expérience aux personnes visitant le stand et d’allonger leur temps de présence.
  3. L’info sur « l’oeuf VR » a circulé dans le salon, ce qui a permis d’attirer des personnes qui ne seraient pas passées par ce stand,
  4. Il a été « plus facile que d’ordinaire » d’attirer des personnes que nous croisions dans les allées (Connaissez-vous la VR ? Venez passer avec nous quelques minutes en Nouvelle Calédonie)
  5. Il a permis de faire grandir les personnes qui n’avaient jamais testé la VR (offrir une nouvelle expérience, c’est chouette non ?).
  6. Il a offert aux visiteurs quelques minutes d’évasion, en les extrayant de Paris et en leur permettant de survoler les eaux magnifiques de la NC.
Avec la #realitevirtuelle immerger et projeter le visiteur dans l’environnement de la destination… Click To Tweet

Les limites :

1 – 1% des personnes ont ressenti un léger étourdissement (le fameux « mal de mer »). Cela met en exergue l’importance de la qualité de la video (captation, montage, bande sonore).

2 – Des contraintes dues au matériel (casque, téléphone Samsung, batteries de rechange, lingettes pour enlever les traces de doigts sur l’écran) et au besoin d’aide et d’explication qui posent la question de la démultiplication du dispositif.

Et demain ?

Une fois passé l’effet Wahou, il va falloir inventer de nouvelles expériences, mettre un peu de data dans tout cela et mesurer plus finement le ROI. Imaginer aussi comment faire ce voyage à deux (nous avons des idées). Tout  reste à inventer !

Quelques chiffres en cette fin 2016 et dans l’univers du tourisme

En 2016, les revenus engendrés par la réalité virtuelle attendront 861 millions de dollars . Un chiffre impressionnant pour un marché encore au stade de lancement. Entre 10 et 20 millions de casques vendus en 2016.

Dans une étude conduite récemment par YouGov, 51% des répondants de 21 pays trouvent la réalité virtuelle très attirante. Et au delà de ça :

– 31% sont prêts à réserver un séjour après avoir découvert la destination via la VR.

– 71% sont prêts à télécharger du contenu  360 « voyage » sur leur smartphone.

Réalité virtuelle stand Nouvelle-Caledonie Semply VRLa ministre des Outre-Mer Ericka BAREIGTS est, elle aussi, passée faire une visite virtuelle de la Nouvelle-Calédonie.

capture-decran-2016-10-06-a-17-18-04Ici c’est au tour de la Miss France 2013 Marine Lorphelin de tester le dispositif, et elle a adoré!                                   

Et vous, avez-vous expérimenté la VR dans le tourisme comme utilisateur ou de manière professionnelle ?

Si vous souhaitez échanger sur ce nouveau type de contenu, en savoir plus sur la création des vidéos,  ou sur leur diffusion par exemple, contactez notre équipe, nous serons très heureux de vous répondre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *